Immobilier

Quelle mesure de défiscalisation pour un projet immobilier ?

Actuellement, au cœur de l’Hexagone, il existe différents dispositifs fiscaux qui ont été mis en place afin de remédier au manque de logement et ainsi inciter également certains particuliers à l’investissement immobilier locatif. Ces dispositifs de défiscalisation ont pour but de soutenir un projet immobilier, que ce soit l’achat, la vente ou la location de logement. Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, ces mesures sont applicables pour tous types d’opérations immobilières. Cependant, certaines conditions doivent être respectées à la lettre afin de bénéficier des avantages de ces dispositifs de défiscalisation. Focus sur les divers dispositifs actuellement en application.

La mesure de défiscalisation Pinel

La loi Pinel est une mesure de réduction de ses impôts sur le revenu allant jusqu’à 21%. Elle remplace l’ancien dispositif dénommé loi Duflot, elle est accessible aux particuliers désirant investir dans le secteur de l’immobilier locatif. Afin d’en bénéficier, il est avant tout primordial de disposer d’un projet immobilier. Ce dernier doit avoir pour objet l’achat d’un bien neuf ou en cours d’achèvement qui par la suite sera mis en location sur une certaine durée d’engagement. À combien d’années faut-il louer son bien immobilier acheté ? Cette durée peut varier de 6 ans, 9 ans ou 12 ans.

La mesure de défiscalisation Bouvard

Cette loi est plus orientée vers les investissements de location résidences d’affaires, d’étudiants ou des résidences dites EHPAD. La principale condition de cette loi est que le propriétaire loue son bien immobilier à des étudiants, des personnes âgées ou des personnes handicapées. Elle vise en principe à faire profiter à des investisseurs dans l’immobilier de services d’une forte réduction de leurs IR ainsi que d’une possibilité de récupération de la somme versée en TVA pour l’acquisition du bien.

La mesure de défiscalisation Malraux

Pour ceux se lançant dans l’achat d’un bien qui aura par la suite besoin de certaines rénovations, la loi Malraux vous permet de profiter d’un avantage de défiscalisation. Celle-ci est en principe constituée d’une réduction des impôts pouvant aller jusqu’à 30% du montant des travaux à effectuer par an ou une réduction de 22% en fonction de la zone d’implantation du bien immobilier à rénover. Ce dispositif s’adresse à un grand nombre de foyers fiscalisés qui peut investir dans l’achat d’un bien immobilier à partir de 150 000 euros ou plus.